Carrière de la jeune fille à la lanterne

Mardi 20 juillet 2010, par Grenouille // Calcaire

Juste au-delà des fortifications, entre la forêt et les habitations.

Cette carrière de calcaire grossier exploitée dès le moyen âge jusqu’au XIXè siècle se situe à 20 mètres sous les bois et les voies de circulation. De jolis piliers tournés soutiennent la voûte.

La hauteur varie de 2 à 5 mètres, ce qui est rare aux alentours de Paname, et cette belle hauteur sous "plafond" donne une idée de l’architecture de la carrière au temps de son exploitation.

Un puits à eau se trouve au bas de quelques marches.

Néanmoins, de nombreux fontis et effondrements sont apparus avec le temps.

De massifs piliers et de magnifiques arches de consolidation ont été construits sous les fissures du ciel, véritables arcs de triomphe souterrains !!

Au début du nouveau millénaire, les hautes instances de "dessous terre" soucieuses de ne pas voir de "moldu" disparaître dans les bois ont décidé de sécuriser la zone par des travaux de comblement par injection du sous-sol.

De jolies "dégoulinures" grises caractéristiques des injections et quelques murages modernes réduisent l’étendue de la carrière.

Le niveau inférieur est maintenant pris dans le béton, seules quelques fresques émergent de la masse grise, dont cette magnifique jeune fille à la lanterne, découvrant à la lueur de sa lampe à carbure l’Ossuaire derrière un mur !!!

Portfolio

JPEG - 162.5 ko
Fresque
Fresque

Répondre à cet article


Mots clés