Pierre à ciment

Mercredi 3 juin 2009, par Grenouille // Mines et carrières

Parcourant la petite route de montagne, au détour d’une courbe, à 700 mètres d’altitude, des ruines enfouies sous les arbres nous signalent la présence d’une petite vie industrielle passée, le chemin nous conduit à des bouches de cavage ....

Marnocalcaire gris-bleu pour pierre à ciment du jurassique supérieur, argile

Longues galeries rectilignes parallèles et horizontales taillées dans les strates pentées à 70 degrés sur deux niveaux principaux communiquant par un puits vertical. Les voies ferrées restent visibles dans la carrière et portaient le minerai jusqu’en haut de la montagne au début du XXe siècle avant qu’un téléporteur par câble aérien le transporte jusqu’au four. Les dalles de calcaire argileux luisent à la lumière des lampes et donnent un coté féérique à cette succession de galeries. La nature du minerai rend ces dalles glissantes et dangereuses car de grandes plaques se détachent et obstruent une partie des galeries. Un deuxième niveau bas, accessible par une étrange et solide échelle de 10 mètres, est envahie par l’eau qui est contenue en partie dans des barrages maçonnés.

(Sources info : R. Durand)

Portfolio

JPEG - 194.7 ko
Etage double
Etage double

Répondre à cet article