Oise 1

Mercredi 22 avril 2009, par Grenouille // Creutes

Perdue dans les bois, cette ancienne carrière de calcaire est garnie de sculptures de militaires dont certain avaient fait l’école des beaux arts. Les thèmes de la religion et de la femme sont les principales sources de ces représentations

Un peu perdue dans la forêt, non loin de la Divette, cette carrière se découvre à la croisée de chemins, au milieu des arbres. Elle laisse apparaitre de magnifiques sculptures faites par des artistes devenus militaires. Le coté paisible, le silence, tranchent avec la dureté des événements qui ont eut lieu à quelques kilomètres, sur le plateau. En parcourant cette carrière, on découvre nombre de trésors que la nature protège en la cachant.

Parmis les sculpteurs de ces œuvres :
- Bucher (souvenir de la légion)
- Cadars (tête de sphinx)
- Charnais (les parisiennes)
- Leclabart (Jeanne d’Arc)
- Bonnyaud (Le garde au balcon)

Répondre à cet article


Mots clés